Vive la France

Je publie peu ici, parce que, somme toute, je n’ai pas grand chose à raconter. En revanche, il m’est venue l’envie de publier ici cette chronique de François Morel, que j’ai écoutée, et réécoutée plusieurs fois avec délices… La voici, je la garde, même si je n’ai pas le droit, en vérité.