Stage d’écriture avec moâ les 15,16 et 17 avril chez Aleph Écriture à Paris

PUB / Un stage de 3 jours avec moâ vient soudainement d’être ouvert les 15, 16 et 17 avril chez Aleph Écriture à Paris car le nombre minimum de stagiaires inscrits est atteint (5). Il reste des places (on peut monter à 8 max je pense). Si cela vous intéresse, c’est ici dans le catalogue page 40 https://www.aleph-ecriture.fr/Telecharger-le-programme
et pour tout renseignement concernant les inscriptions : https://www.aleph-ecriture.fr/-Accueil- Sinon on peut se renseigner sur ce qu’il va se passer en m’écrivant francismizio@wanadoo.fr

Mise en ligne de « L’Alusiorium », centre de création, collecte, dépôt de primo-théories scientifiques et théories scientifiques personnelles alternatives à celles irrésolues

Je suis heureux de vous annoncer la naissance de L’alusiorium, centre de création, collecte, dépôt de primo-théories scientifiques et théories scientifiques personnelles alternatives à celles irrésolues.
Vous qui êtes désemparés car vous ne savez pas, devant des énigmes scientifiques, à quelle théorie vous raccrocher ; vous qui voudriez légitimement créer votre propre théorie scientifique personnelle : ce site a été pour vous, dans un souci d’utilité et d’apaisement publics (première théorie gratuites ; des formules accessibles à toutes les bourses pour les suivantes).

(L’alusiorium est un projet parodique, burlesque, poétique, littéraire, rhétorique, sophiste ludique, paralogiste sportif, syllogiste militant. Toutefois, théoriciens du complot, haters, troll, infoxeurs, newsfakers, pisse-froid, imbéciles ou mal-comprenants… ce site n’est pas pour vous.)

Ma nouvelle « Le Pape de l’art pauvre » adaptée en court métrage

Ma nouvelle « Le Pape de l’art pauvre » parue il y a trrrrrrès longtemps (c’était d’abord aux Éditions de la Loupiote, puis, en recueil toujours, chez Librio Noir/Flammarion) a fait l’objet d’une bonne dizaine de demandes d’adaptation qui n’ont jamais abouti, sans doute faute de crédits. Sauf il y a deux ans : une équipe de passionnés des Landes qui s’amuse à faire du cinéma, sous la direction du réalisateur Francis Gomez, l’a adaptée et tournée. Cela donne un savoureux court métrage d’une quinzaine de minutes, qui vient d’être mis en ligne.