Ecrire-en-ligne : mon atelier d’écriture en ligne

Créé fin 2014 et animé durant trois ans (avec succès et salle virtuelle toujours comble) par l’auteure Gaëlle Pingault, l’atelier d’écriture en ligne Ecrire-en-ligne le bien nommé sera désormais, à compter du 1er décembre, animé par moâ, à la suite d’une proposition (flatteuse) de sa créatrice partie vers de nouvelles aventures, et en quête d’un repreneur.

L’expérience s’annonce être plutôt enthousiasmante. Après une pause en décembre-janvier lors de laquelle je vais refaire les peintures du site (> voir ici ma profession de foi), je reprendrai les ateliers en ligne début février.

Nous sommes à la troisième semaine de novembre et c’est presque déjà complet pour février. J’ai même déjà des réservations pour mars 2018. Je ne me serais pas douté de l’engouement pour ce type de formule (par ailleurs simplement, mais fort bien pensée par Gaëlle *). C’est complet aussi parce que l’animation va être dévoratrice de temps pour moi, même si le nombre de participants, pour l’heure de huit, reste limité (mais raisonnable et efficace. Comme dans la vie, la vraie-pas-en-ligne : huit participants à un atelier, c’est l’idéal).

Voici ce que l’on trouve en tapant « flamingo workshop » dans Google Images. Désolé. Là, ils sont douze. C’est vraiment le max pour un atelier d’écriture.

Bien sûr des idées de développement me viennent, des envies créatives et collectives,… mais il me faut assurer déjà des boulots par ailleurs (et j’en ai déjà plusieurs), un roman mégalomane à terminer depuis 3 ans (ceux qui ont souscrit savent de quoi je parle)…  Mais c’est avec une véritable envie que j’aborde ce projet qui m’est tombé du ciel.

Enfin bref, si vous voulez essayer, inscrivez-vous vite. Les places pour l’heure, sont limitées. Je vais réfléchir à m’organiser pour développer cette expérience qui collectivement peut être vraiment stimulante et créative. C’est peut-être mon côté start up, macronien, amoureux de l’écriture et des projets qui vont on ne sait où. Mais ce n’est pas si souvent, de nos jours, qu’on a envie.

* et par son webmestre, car techniquement c’est aussi très bien imaginé. (Désormais c’est aussi moi qui sera en salopette avec la clé à pixels). 

 

A Pointe-Noire (Congo) du 24 au 28 octobre 2017 : ateliers d’écriture et rencontres

À l’invitation de l’Institut français de Pointe-Noire, République du Congo, j’aurai l’honneur du 24 au 28 octobre 2017 d’y donner des ateliers d’écriture (débutants et confirmés) et, entre autres, de participer à une table ronde avec l’écrivain Janis Otsiémi dans le cadre d’une première semaine des « Mauvais Genres », qui y est organisée.

Bref, si vous êtes dans le coin, consultez le programme ci-dessous !

Continuer la lecture de « A Pointe-Noire (Congo) du 24 au 28 octobre 2017 : ateliers d’écriture et rencontres »

A vos plumes ! : montage d’une série d’ateliers d’écriture

plume

MAJ du 25 juillet 2014 : l’atelier d’écriture est complet – plus d’inscription possible.

A la suite d’un atelier d’écriture mené récemment à la médiathèque de Rezé, près de Nantes des participantes ont décidé de me trouver du monde pour monter un atelier mensuel, par sessions de 2h30. Le projet est en cours de montage (déjà 6 personnes seraient pressenties).

Ce seront des sessions d’écriture créative basées à Nantes, axées sur la nouvelle et le roman (dans l’esprit des creative writings américains très techniques, portés sur la structure, la narration, les dialogues, les personnages, etc.).

Mes ateliers ne visent qu’à développer une pratique technique focalisée sur l’écriture de fiction (pas de poésie, pas d’écriture « personnelle » ou « intime », ou encore dite « spontanée » ; bref absolument pas ce genre de choses -et encore moins les ateliers à acrostiches ou à « Je me souviens »…). Mon approche est celle d’un nouvelliste, d’un romancier, d’un scénariste. Je suis très influencé par les travaux du mythologue Joseph Campbell (« Le héros aux mille et un visages ») et ceux de son « disciple » Christopher Vogler (« Le guide du scénariste »).

Les sessions se composeraient en gros d’une heure trente d’exercices puis d’une heure de travail sur le projet en cours (nouvelle, roman collectif ou autre selon les attentes du groupe). Par ailleurs je continue, hors séance et par mail, à échanger avec les stagiaires.

Si vous êtes intéressé(e), merci de me laisser votre adresse de courriel ici afin que je vous tienne informé(e) de la suite et des conditions (les 12 séances auraient un coût de l’ordre de 250€).

Lieu encore non déterminé : soit chez moi (île de Nantes, vaste appartement), soit dans les locaux d’un organisme de formation, à deux pas du Lieu Unique à Nantes) pour lequel je donne déjà entre autre des cours de stylistique, le soir probablement à compter de 19h.

Atelier d’écriture à la médiathèque de Rezé en avril et mai prochains

Dans le cadre d’une longue animation sur le thème de mafia et littérature, la médiathèque de Rezé, près de Nantes, m’a demandé d’animer un atelier d’écriture : objectif, réaliser un recueil de nouvelles. Si mon approche irait personnellement sur le polar comique, je n’imposerai rien en matière de choix du style de récit, mais serai là pour vous aider à réaliser votre texte. Après quelques exercices de « chauffe » collective, les séances seront consacrées à cet objectif, et je vous accompagnerai individuellement. Les dates seront les mardis soir 9 et 16 avril, 14 et 21 mai. Les séances auront lieu de 18h à 20h30. Inscrivez-vous ! Tous les renseignements sont en bas de ce flyer (cliquez dessus pour l’agrandir !)

MediathequeReze