Plus de précisions sur « Carambar »

Apparemment l’info de la sortie de Carambar (voir article précédent) tourne déjà sur Twitter. C’est flatteur. J’ai découvert le livre hier soir. 78 pages et qualité exceptionnelle de couverture et de papier. En fait c’est dix euros. Il sort officiellement le 16 avril. On le trouvera le plus facilement chez l’éditeur, chez Bibliosurf (à 9,5 € et frais de port gratuit au 3e), chez Jibé Pouy ou chez moi (à moins que des libraires en prennent). Le prix est de dix euros. Des nantis hier soir à Niort ont entendu la lecture des 2 premiers chapitres. Ils se sont rués dessus.

Parution d’un livre délirant, co-écrit avec Jean-Bernard Pouy

Sur une idée de Jibé qui n’en manque pas, et des folles, nous avons co-écrit un ouvrage épistolaire : « Vie d’Alfonso Vermot y Carambar, aide de camp de Simon Bolivar, inventeur des devinettes Carambar ». Il s’agit de la correspondance, entre un jeune chercheur (moi) et un plus vieux (Jibé) durant nos recherches linguistiques et blagologiques sur ce personnage méconnu de l’histoire. Je ne connais pas encore le nombre de pages, mais ça doit être une soixantaine (en multiple de 4 forcément). C’est très sérieux, on s’en doute. Il y a beaucoup de notes de bas de page. Un projet de spectacle est dans l’air. On cherche un nain pour dire les notes de bas de page. J’ai vu quelqu’un PLEURER DE RIRE en le lisant (je dis ça, je dis rien, comme on dit). A décharge un éditeur nous l’a refusé en nous disant qu’il était « indigne de nous » (refuser du Jibé ! Sans dèc ? ). On l’a finalement pris pour un compliment. On a un accord un peu spécial (mais très amical et choisi) avec l’éditeur, sorte de partenaire d’auto-édition (qui nous a dit n’avoir rien lu de sa vie d’aussi fou). Bref, si vous ne le trouvez pas, il faut nous le commander en direct : francismizio@wanadoo.fr . Sinon > il est là.
Et voici la présentation :
Tout le monde connaît cette délicieuse attaque de l’orthodontie, voire de la stomatologie, qu’est le « carambar ».
Pour une bonne raison, cette friandise complexe, au fin goût de caramel, est associée aux devinettes, elles, certes pas vraiment destinées aux possesseurs du baccalauréat, mais gardant toujours une forte saveur d’enfance, voire de bêtise, même hors de Cambrai, qui sont inscrites à l’intérieur du papier d’emballage.
Tout le monde croit que la devinette a été inventée par le Sphinx, la Pythie ou autre figure mythologique. Ce n’est pas aussi simple. Deux universitaires, professeurs émérites, tentent de prouver que le vrai créateur de la devinette tendance débile est Alfonso Vermot y carambar, aide de camp de Simon Bolivar lui-même, qui l’a répandue en Europe lors des voyages politiques que son maître y faisait.
On s’aperçoit, dans cette correspondance, que les études conjointes des deux savants ne concordent pas toujours et que leurs thèses se séparent assez vite. Et ces deux intellectuels, face à la vérité historique, se comportent justement comme deux enfants se disputant une même friandise.
Editeur JEAN-PAUL ROCHER Collection ROCHER JEAN-PAUL Auteur POUY J-B/MIZIO F/ Disponibilité A paraître Parution 15/04/2011 ISBN 9782917411438 EAN 9782917411438 Dimensions Epaisseur : 7, Largeur : 125, Hauteur : 215 Prix TTC 10,00 € Montant HT 9,48 €

Voilà. Sinon je vais le découvrir ce 1er avril (ça ne s’invente pas) car il sera en vente en exclu mondiale à > Niort.

« The Greatest Ennio Morricone Movie Conference World Tour »

COMING SOON
Une conférence délirante de mapôm sur les films ayant pour points communs la musique d’Ennio Morricone avec le groupe de jazz, LuLu La Nantaise spécialisé en musiques de films…
(faut juste que je l’écrive rapidos, pour les répètes, pour la 1ere peut-être le 25 juin dans un festival de cinéma). On peut d’ores et déjà commander cet article unique au monde de France proposé dans notre gamme de produits et services adapté à vos besoins et attentes zygomatiques. Précision : j’aurai même des accessoires.
Cette conférence peut faire la première partie d’un concert de Lulu La Nantaise, avec qui je vais développer d’autres projets plus tard…

« Du western spaghetti à l’érotisme ravi au lit, du fantastique trash au polar crash, du social ardu à l’humour tordu, de la science fiction hallu à l’aventure velue… Ennio Morricone a musicalement abordé tous les genres du cinéma. En 40 minutes d’explications lumineuses et édifiantes pour les masses et les générations futures, cette conférence vous rappellera nombre de succès du cinéma servis par des B.O de maestro. Francis Mizio et Lulu La Nantaise vont vous faire rire et voyager, ouïr et pleurer… Une expérience unique qui fera des jaloux dans votre entourage lorsque vous reparlerez de ces grands moments de cinéma revécus. »


Contact résa
> Lulu La Nantaise sur MySpace
> Lulu La Nantaise sur Facebook

L’observatoire du bonheur – Nantes

Le bonheur en un mot from Meg Crunchy on Vimeo.

De fin janvier au 28 mars 2011 nous avons développé avec 21 étudiants en master 1 multimédia un projet dont j’ai été le « pilote » avec l’aide d’un directeur artistique : « L’observatoire du bonheur – Nantes » ; soit un important site web sur les indices de qualité de la vie sur le pays nantais, illustrés de reportages et de créations artistiques… Tout le concept, la démarche, la méthodologie… sont expliqués longuement ici. Une expérience et des étudiants… formidables !

Mon blog a un bon indice carbone : et le vôtre ?

La preuve, j’appose ce label prouvant que je suis en règle avec l’Eglise Ste Biodurable de la Très Sacrée Ecoconsommation :

Bon, je suis désolé, mais lorsque j’ai vu ça sur une boîte de surgelés, j’ai éclaté de rire (j’ai ôté la marque). Genre : on vous révèle le coût de l’indice carbone, et en plus ça tombe bien, on est clean. On notera que ce n’est valable que pour la France métropolitaine. En Martinique, par exemple, le même produit nous bouffe 7 planètes…
Faut arrêter, là.
Bon et vous votre blog, il est correct ? Z’avez le label ? Hummm ?

(Inutile d’essayer de laisser des commentaires vengeurs, c’est impossible sur ce site. Les commentaires sur le Web, je ne peux plus : ça pollue aussi, désormais, mais la tête).